J'apprends à nager

Publié le 3 Mars 2016

J'apprends à nager

Chaque matin de ce mois de juillet de mes 6 ans, ma mémé m’emmène à la piscine municipale et me confie au maitre-nageur qui m’apprends à nager ;

C’est à plat ventre sur un tabouret que j’ébauche les premiers mouvements. Telle une petite grenouille, je coordonne les mouvements des bras et des jambes. Et puis un matin, c’est le saut dans le grand bain. M Fulpin me passe autour de la taille une bouée à 5 pains et je nage les bras tendus au bout d’une planche. Au fil des jours, la bouée s’allège  4, 3, 2, 1 pain puis il me retire la planche.

Ça y est je nage toute seule.

M Fupin me demande alors de faire une largeur et puis voilà qu’il est appelé au téléphone.

Largeur/longueur ??? Je suis encore bien petite et je pars sur le grand côté.

Ma grand-mère qui suis toujours attentivement les séances de l’autre côté du grillage se met à paniquer. Elle sait bien qu’à l’autre bout, je n’ai plus pieds.

Elle me fait de grands signes pour que je fasse demi-tour mais moi, je m’applique et je nage toujours plus loin sans me préoccuper de ma mémé.

Arrivée aux « 2,5m » je commence quand même à fatiguer et voilà que je n’arrive plus à nager.  

Fort heureusement, le maitre-nageur inconscient revient sur ces entrefaites est me tend à temps, la longue perche métallique.

Mémé est en larmes et raconte ma traversée au moniteur.

Et lui réponds très calmement :  « si elle l’a fait c’est qu’elle pouvait le faire ».

Cette année-là, j’ai passé mon brevet de 50 m.

J'apprends à nager

Rédigé par Véronique

Publié dans #Quand j'étais petite

Repost 0
Commenter cet article