L'atelier de Joseph

Publié le 16 Juillet 2015

 Théo Sauer, un artiste aquarelliste

Théo Sauer, un artiste aquarelliste

Voici le texte inspiré par cette peinture de Théo Sauer

 

L’atelier de Joseph


Lorsque j’y suis entrée la première fois il ne servait déjà plus guère mais cet antre à toujours conservé son odeur particulière de sciure de bois, de pommes et de poussière.
Des planches jusqu’au grenier, de vieilles machines de menuisier, des scies, des rabots, des clous et partout des copeaux et des caisses de bois qui serviront à allumer la cuisinière.
Vestiges d’un labeur d’antan ou l’on ne comptait pas son temps pour fabriquer un meuble ou un cercueil.
Il me suffit de fermer les yeux pour revoir ces lieux. Par la grande baie vitrée, ternie et couverte de toiles d’araignées j’aperçois le jardin en espaliers. Il étale sa friche jusqu’au champ d’herbes folles où les moutons bêlent sans se soucier du temps qui passe.
Tout en bas, l’Allier s’écoule tranquille, parée d’un halo de brume et de l’aube naissante

L'atelier de Joseph

Rédigé par Véronique

Publié dans #Tranches de vie

Repost 0
Commenter cet article

Escarpin et Marmelade 23/01/2016 12:58

Superbe: j'aime beaucoup l'idée d'écrire un texte à partir d'un tableau. Tu retranscris bien l'atmosphère qu'il s'y dégage. J'aime beaucoup la photo également.

Véronique 23/01/2016 16:42

Escarpin et Marmelade, merci encore d'avoir lu quelques uns de mes textes.
Joseph était mon beau père et il n'était pas charpentier mais menuisier.