J'ai lu "Chacun pour soi" de Claude Bourgeyx

Publié le 29 Janvier 2017

J'ai lu "Chacun pour soi" de Claude Bourgeyx

Une succession de courtes scènes qui nous transporte allez savoir où ? Dans la vie quotidienne, au comptoir d’un bar, dans la rue, dans un salon anonyme ou carrément dans un hôpital psychiatrique !
Claude Bourgeyx joue avec les mots et du jeu de mots au jeu d’esprit il n’y a qu’un pas que l’auteur franchit sans vergogne.
Il se moque de lui, de nous, de l’homme et de la femme d’à côté et même du président de la république.
Chacun reconnaitra quelqu’un de sa connaissance, son collègue, sa femme, sa grand-mère ou lui-même. Non ? Mais si !
Tous les dialogues démarrent par des phrases clichés que nous prononçons tous pour engager une conversation banale. Des mots creux, drôles, sarcastiques ou affligeants comme ces dialogues de sourds où personne ne s’écoute, où chacun veut détenir la vérité, où le mot dialogue n’est même pas approprié tant les interlocuteurs ne sont pas sur la même longueur d’ondes. Chacun pour soi !
L’auteur se promène avec un humour grinçant et parfois au-dessous de la ceinture dans quelques sujets de société tels les addictions, le handicap, l’écologie, la solitude, Alzheimer….
Il aborde également la mort, la maladie, le veuvage, toutes ces épreuves inévitables dont il se joue à coups de bons mots.
Cet enchaînement de petits sketches fait un peu rire jaune tant le second degré peut faire mouche en nous bousculant, en disant la vérité vraie.
A lire aux toilettes par exemple pour ne pas trop se prendre le chou.

J'ai lu ce livre dans le cadre de l'opération masse critique de Babelio

Rédigé par

Repost 0
Commenter cet article